Randos SuisseMobile

En 2015, l'idée me vient de prendre le train pour le Liechtenstein, et de revenir à pieds...

Depuis longtemps, je marche beaucoup en montagne, mais voilà que les randonnées d'un ou deux jours ne me suffisent plus. J'aspire à plus long, plus haut, plus fort. Je prends mes batons et m'élance sur le seul chemin de trek d'endurance dont j'avais alors entendu parler, la Via Alpina suisse.

Quelques chiffres :

370 km, 19 étapes, 24'400 mètres de dénivellation totale.

 

 

En 2016, rebelotte... mes pieds me démangent dès les premiers jours de l'été. L'expérience de la Via Alpina 2015 fut si belle que je veux plus... plus long, plus haut, plus fort. Je dépoussière le sac, optimise un peu mon matériel et prends le train pour Coire avec, cette fois-ci, l'itinéraire #6 qui s'étend devant moi. Objectif : St-Gingolphe par le chemin des cols alpins.

Quelques chiffres : 

600 km, 34 étapes, 39'600 mètres de dénivellation totale.

 

 

En 2017, je n'y tiens plus. Pas question d'attendre l'été. Je profite de deux magnifiques semaine à Pâques pour rejoindre Nyon depuis Zürich, via le chemin #5 des Crêtes du Jura. Un petit décrassage de printemps. Je passe d'un extrême à l'autre, surtout en terme de températures, oscillant de +27° les deux premiers jours vers Zürich à -14°au sommet de la Dent de Vaulion.

Quelques chiffres :

310 km, 15 étapes, 13'800 mètres de dénivellation totale.